Par Daniela Wegmüller et Oliver Zimmermann

Au travers de cette simple question "Que signifie en fait la calligraphie sur le t-shirt de notre association ?", un grand espace (de signification) s'est ouvert à nous. Après les premières recherches sur Internet et la consultation de plusieurs ouvrages spécialisés, il a fallu se rendre à l’évidence que la question ne trouverait pas de réponse simple et rapide. Tout comme cela peut arriver parfois dans la pratique du Taiji, un certain découragement s’est fait jour face à des contenus très complexes et parfois contradictoires. Un défi trop grand ? Comment l'aborder ? Abandonner ? Quelle recommandation notre professeur de Taiji nous donnerait-elle dans un tel moment, lorsqu’il y a ‘trop’... ? Orientation et "la base", ralentir, explorer. Voilà. Nous avons donc utilisé cet ‘outil Taiji’ pour tenter d'éclairer un petit coin de l'immense espace – ‘step by step’, tout en sachant que ce n'est qu'un pas sur un chemin long et passionnant.

Bild3

Une calligraphie de notre Grand Maître Chen Xiaowang -  Jing, Qi, Shen


Voici donc les contenus que nous souhaitons partager avec vous. Les praticiens de la MTC parmi vous, les sinologues et autres intéressés sont invités à soumettre leurs ajouts, commentaires, etc. Nous avons également compilé ci-dessous une liste de liens et de documents utiles.

"San" représente le chiffre trois. Le caractère simplifié pour "Bao" représente un trésor - une pierre de jade (玉), la pierre du roi (王) – au travers du symbole d’un toit: un trésor ou un joyau.


Le chiffre trois a également une signification symbolique : dans le taoïsme, le trois est la source de toutes choses.

Le Dao génère l'Un. L'Un génère le Deux. Le Deux génère le Trois. Trois génère toutes choses. Toutes les choses ont l'obscurité dans le dos et s'efforcent d'atteindre la lumière, et la force qui circule leur donne l'harmonie.
Lao-Tseu, Tao Te King, verset 42


Jing, Qi et Shen

Selon la vision chinoise, cette trinité d'où émerge toute vie est représentée dans le corps humain par l’union et la transformation des trois trésors : Jing 經, Qi 氣 et Shen 神. Dans l'alchimie intérieure taoïste, "San Bao" est censé relier l'homme à la terre et au ciel (yin et yang).

Jing (l’essence)

Le Jing est l'énergie de base de l'être humain. Lorsque cette énergie rénale est complètement épuisée, on meurt. En tant qu'essence vitale du corps physique, il est étroitement lié à l'acte sexuel. Le Jing peut également être appelé énergie spermatique ou ovarienne, qui est située au milieu de l'abdomen. En tant que composante yin de l'être humain, il relie l'être humain à la terre et est donc associé à l'obscurité et à la forme (matière).

Qi (l’énergie vitale)

Le Qi est le lien entre le corps et l'esprit. Dans les San Bao, il représente à la fois le neutre et le holistique. Comme il englobe à la fois la matière et l'énergie et leur interconnexion, le Qi est associé à l'être humain lui-même qui se trouve entre la terre et le ciel. Le Qi est situé dans le Tantien moyen. Parce qu’il est proche du cœur, il est associé aux pensées et aux sentiments.

Shen (l’esprit)

Le Shen est la force créatrice. Il est situé derrière le troisième œil, dans le Tantien supérieur. En tant que composante yang de l'être humain, le Shen relie l'être humain au ciel et est donc associé à la lumière et à la conscience. Le Shen est capable de relier l'être humain au Dao, à condition que l'ego ne l’en empêche pas.

Bild4

Union des 3 trésors dans le tantien inférieur

San Bao dans le Taichi, Qigong et Neidan

Dans le Taichi, le Qigong et le Neidan (alchimie intérieure taoïste), le lieu de connexion des trois trésors Jing, Qi et Shen se trouve dans le Tantien. Le Shen, qui vient d'en haut (Tantien supérieur), se transforme en Qi entre les deux (Tantien moyen) et en Jing en bas. Un entraînement plus poussé transforme le Jing en Qi et le Qi en Shen. Pendant les exercices, les trois trésors 'San Bao' sont fusionnés dans l'unité du mouvement (corps), de la respiration (Qi) et de l’imagination (esprit) dans le Tantien inférieur.

Autre signification. San Bao dans la philosophie taoïste et le bouddhisme

Contrairement au concept physique de l'alchimie intérieure taoïste, les Trois Trésors ou les Trois Joyaux de la philosophie morale taoïste sont un ensemble de trois vertus. Ce " deuxième ensemble " des San Bao est mentionné au chapitre 67 du Tao Te King : Ci (慈), Jian (儉) et Bugan wei tianxia xian (不敢為天下先) - compassion (douceur), frugalité (parfois traduite par tempérance) et humilité (c'est-à-dire refus de se placer au-dessus des autres).

Dans le bouddhisme, on trouve une triade similaire - bien que spirituelle. Les "San Bao du bouddhisme" sont : Bouddha (l'Illuminé), Dharma (l'enseignement de la Voie) et Sangha (la communauté spirituelle).


Un processus du devenir et du disparaître

"La vie naît sur le ‘chemin de la terre’, de Shen à Jing en passant par Qi. La vie passe et la conscience émerge sur le "chemin du ciel".

"Il s'agit d'un processus du devenir en suivant la lumière, en se déplaçant de la gauche vers le haut et la droite. En tant que processus de matérialisation croissante, il se déplace une première fois de haut en bas et est également appelé ‘Voie de la Terre’. Il vient du niveau Shen (esprit/ lumière/ au-dessus), se transforme en Qi (énergie/ milieu) dans l'entre-deux, pour finalement devenir Jing (essence/ obscurité/ forme) à la base. Ce n'est que dans l'unification des trois trésors dans le Jing que ce mouvement du devenir prend forme, dans la profondeur du bas-ventre. Mais au début, le Jing (essence) n'a pas encore de forme solide. C'est un fluide cellulaire encore volatile, première expression du Qi de la terre dans l’être humain."

(…)

"Dans l'union des trois forces, la poitrine devient la demeure du Qi et le centre de l’être humain entre le haut (le troisième œil, demeure du Shen) et le bas (le centre de l'abdomen inférieur)."
(trad. libre)

Bild5

 

Sources, liens et liste de lecture:


https://taiji-forum.com/glossary/san-bao/
https://at.ert.wiki/wiki/Chinese_alchemy
https://www.agtcm.de/aus-weiterbildung/tcm-fachartikel/theorie-der-chinesischen-medizin/auszug-aus-san-bao-die-drei-schaetze-im-menschen-jing-qi-und-shen.htm#2-die-kraft-der-inneren-einkehr // Blum, Ulla. 2016. Fachartikel erschienen im tiandiren-Journal
Despeux, Catherine. 2008. Jing, Qi, Shen
Engelhardt, Ute. 2000. Langlebigkeitstechniken und chinesische Medizin
Waley, Arthur. 1958. Der Weg und seine Kraft: Eine Studie über das Tao Te Ching und seinen Platz im chinesischen Denken
Wang, Mu. Grundlagen der inneren Alchemie: Die taoistische Praxis von Neidan

La 4e rencontre d’entraînement et d'échange du CWTACH a plus que fait honneur à son nom lors de l'édition de cette année, tant les échanges entre les participant-e-s et les enseignant-e-s ont été vivants et animés.
Les liens entre les thèmes du matin et de l'après-midi n’étaient pas seulement vérifiables sur le papier mais ils ont pu être saisis de manière toute spontanée et intuitive durant la journée grâce aux enseignants : Alfons Lörtscher, Barbara et Jaewoo Lee ont su se compléter à merveille et enrichir la journée par leur vocabulaire et leur façon d'amener les mots, les images et les métaphores.

Austauschtreffen Juli 21 01

Standing et Reeling Silk selon les textes classiques
avec Alfons Lötscher


Comment entraîner correctement le taiji? Savoir quoi et savoir comment
avec Barbara et Jaewoo Lee


Des questions comme :
"Comment dois-je comprendre cette force en spirale ?"
"Quel est en fait le véritable sens et le but de la position debout ?"
"Comment se fait-il que souvent, dans le Reeling Silk, on compte les séquences des mouvements ?..1..2..3..4 ?"
"Comment puis-je développer de la force dans mon corps ?"
"Quand et comment le chargement et le déchargement ont-ils lieu dans le Reeling Silk ?"
... ont trouvé leurs réponses ! Un merci chaleureux à Alfons, Barbara et Jaewoo.

Austauschtreffen Juli 21 02Austauschtreffen Juli 21 03Austauschtreffen Juli 21 04

Les participantes et les participants m'ont touchée et impressionnée par leur attention, leur concentration, leur décontraction et leur légèreté ! Par leurs questions, ils ont rendu la journée de formation et d'échange vivante et ils en ont fait un événement intéressant.

Le Taijiquan de style Chen se distingue des autres pratiques par ses séquences de mouvements complets et entiers, dans lesquelles la transformation constante de la forme en spirale peut être expérimentée et saisie. La force de la spirale est partout dans notre existence !

Pour être honnête : je me demande toujours pourquoi je pratique le Taijiquan de style Chen et aucune autre forme d'activité... je crois que j'ai trouvé quelques réponses en moi le 13 juin 2021 !

 

Impressions des participantes


Samedi 13 juin, j’ai participé l’après-midi au Stage « Comment pratiquer correctement le Taiji ? » organisé par la CWTACH qui était animé par Barbara Gehring de Berne.
Barbara étant une enseignante sportive et passionnée par la motricité du corps humain a su par une approche très détaillée et ludique, nous faire expérimenter comment ressentir la circulation du Chi et ses innombrables vertus.
Nous avons vu l’importance de lâcher le Dantien, comment s’ancrer, les mouvements d’ouverture et de fermeture, puis expérimenter l’effet de la spirale présente dans tous les mouvements du Tai-chi.
Tant d’éléments qui ont permis à mon esprit cartésien de comprendre et de ressentir comment ce CHI est généré, en particulier pour dégager cette force du « Fagging » dont on parle si souvent.
J’ai beaucoup aimé l’image du ressort qui dans un mouvement de spirale se tend et se détend, tirant sa force de l’ancrage à la Terre pour la démultiplier dans un mouvement rotatif d’ouverture …
Merci beaucoup à Barbara de nous avoir partagé ses connaissances ainsi qu’à l’Association CWTACH de nous avoir offert cette formation.
Avec mes cordiales salutations

Anke Gafner

 

Ambiance conviviale, participants et participantes souriants et sympathiques.
J’ai beaucoup apprécié les explications d’Alfons Lötscher sur le fil de soie, en référence aux textes anciens.
Étant une novice, cela me donne envie d’approfondir tout ce qui touche au Taiji en général.
Les exercices que nous avons pratiqués étaient intéressants, mais demande ne grande concentration, ce qui n’est pas toujours simple.
Le standing tel que nous l’avons exercé a été éprouvant physiquement, par sa durée, mais m’a permis de pouvoir vraiment prendre conscience de mon ressenti.
J’ai été impressionnée par l’énergie débordante que dégage Barbara Lee Gehring. L’après-midi passé dans son cours était très intéressant.
D’avoir disséqué les mouvements de certaines formes, de les avoir répétés inlassablement, permets de les assimiler plus facilement.
Chapeau à Renata qui a traduit toute la journée les paroles des intervenants pour nous autres romands !
Il y a eu beaucoup de choses abordées dans cette journée et, dans l’ensemble, j’ai eu beaucoup de plaisir à y participer.
Etant débutante, cela m’a donné envie de continuer à m’exercer, car cette discipline m’apporte bien-être et détente.
Merci à tous les organisateurs de cette journée !

Marie-Laure

 

Bouger à partir du dantian avec la 'réalisation' que le corps bouge par rapport à son propre centre de gravité a été une sorte de déclic (bien que j'étais déjà au courant de cela…) et je me suis sentie bouger différemment.

Les comparaisons entre les mouvements provenant du sport et ceux du tai chi, amenés en douceur, étaient fort intéressantes, par exemple le mouvement du ''javelot'', et un autre exercice très tonique qui m'a permis de prendre conscience que tout le corps est en mouvement et non pas seulement une zone du corps.

Merci encore !

Anita

 

 

Élève directe de Chen Xiaowang, membre de la commission technique et membre fondatrice de l’association CWTACH.

Il y a peu encore, elle était disponible, engagée et active pour nous tous. Désormais, elle s'est éteinte. Nous en sommes profondément attristés.

Nous sommes aussi un peu désemparés, car Regula était toujours présente et au cœur des discussions lorsqu'il s'agissait d’échafauder, de planifier puis finalement de réaliser des activités pour notre association. De nombreux évènements, tels l'organisation de workshops avec le Maître et d’autres intervenants, n'auraient pu se concrétiser sans elle. Sa recherche continuelle de l’excellence nous permettait, en tout temps, de pouvoir compter sur elle ; au sein de la commission technique également, là où il s'agissait d’évaluer les compétences des candidats aux examens. Sans le soutien de Regula, il nous faudra bien du temps pour reprendre tout cela en main. Notre association ne sera plus jamais la même, car Regula n'est plus là. Toutefois, nous nous efforcerons de toujours garder à l'esprit les valeurs qui lui tenaient à cœur et d'honorer son héritage.

Son aspiration à diffuser largement le Taijiquan selon Chen Xiaowang également ici en Suisse a conduit à la création de l'association CWTACH en 2011. Avec son compagnon de vie, Daniel Stehli-Schär, elle a cultivé les contacts avec la famille Chen et surtout son amitié avec Maître Chen Xiaowang ; ils l'ont d’ailleurs accueilli personnellement à maintes reprises dans leur maison à Wolfwil : une expression du lien étroit entre Maître et élèves directs.

Regula a rencontré Maître Chen Xiaowang en 1991 à l'occasion d'un workshop à Bâle. Cet événement décisif l'a amenée à se concentrer pleinement sur le style Chen (après plusieurs années de pratique et d'entraînement dans le Taijiquan de style Yang). Dès 1993, elle a obtenu l’autorisation de Maître Chen Xiaowang d'enseigner le style Chen. "Le Taijiquan a pris une nouvelle dimension pour moi avec l'apprentissage du style Chen et le travail avec Maître Chen Xiaowang. Je suis immergée dans une culture du mouvement qui touche tous les aspects de ma vie." C'est ainsi que Regula décrit cette expérience qui a complètement bouleversé sa vie. Afin de pouvoir transmettre, avec conviction, ses connaissances nouvellement acquises à d'autres et d'accompagner les pratiquants de Taijiquan sur leur chemin, elle a fondé sa propre école de Taijiquan et de Qigong à Olten, www.sansong.ch.

Elle a également cultivé ses relations avec le monde du Taijiquan en Chine : Elle devint la représentante officielle de la Suisse au sein de l'ASSOCIATION MONDIALE DE TAIJQUAN DE CHENXIAOWANG et participa dès lors régulièrement aux workshops et aux cérémonies de la famille Chen en tant qu’élève directe de Maître Chen Xiaowang. Afin d'ouvrir ses élèves non seulement à la pratique du Taijiquan mais aussi à la culture Chinoise, elle organisa plusieurs voyages dans toute la Chine, avec toujours la possibilité de s'entraîner avec des grands maîtres à Chenjiagou, le lieu d'origine du Taijiquan de Chen.

Regula

Regula, élève directe de Maître Chen Xiaowang, ambassadrice convaincante de la tradition du Taijiquan Chen, enseignante de Taiji patiente et empathique, membre engagée de la commission technique CWTACH et co-penseuse dans tous les domaines de l'association – nous te sommes infiniment reconnaissants, nous avons pu apprendre et partager tant de choses avec toi. Tu resteras un modèle pour nous.

Pour le comité CWTACH

Roberta Weiss (Vice-présidente)


Traduction: Patricia Jan-Guyot
Image :(faite sur la base d’une foto de Regula) par Patricia Jan-Guyot

En salle

L'enseignement en salle du Taijiquan et du Qigong est interdit jusqu'au 21 mars 2021 au moins (voir www.bag.admin.ch).

En plein air

- Les entraînements en plein air sont autorisés pour des groupes de 15 personnes au maximum.
- Lors des entraînements, une distance minimale de 1,5 mètre doit être maintenue entre les participants.

Pour les animateurs de cours veiller

- aux mesures et prescriptions d'hygiène de l'OFSP (www.bag.admin.ch/bag) ainsi qu'aux prescriptions cantonales Covid19 afin qu'elles soient respectées par tous
- à faire inscrire le nom, l'adresse et le numéro de téléphone de tous les participants, à chaque cours
- à informer les participants régulièrement des mesures en vigueur
- à maintenir en permanence la distance de 1,5 mètre entre les participants et à respecter les mesures d'hygiène en général
- à ce que animateur et participants ne prennent pas part aux cours s'ils sont atteints de Covid19 ou présentent des symptômes correspondants

 

Responsabilité des participants

- Respecter les prescriptions d'hygiène de l'OFSP et du canton dans lequel se déroule le cours
- Ne pas assister au cours si l'on se sent mal
- Signaler à l'animateur du cours si on présente des symptômes de maladie correspondants à ceux du Covid19 ou en cas de contamination avérée au Covid19. Signaler à son médecin si on présente des symptômes et suivre ses instructions.

 

 

Le comité CWTACH, le 28 février 2021

corona mesures cwtach 2021.pdf [89.77Kb]

Maître Chen Xiaowang répond à la situation actuelle de propagation du virus par 3 exercices de Qi Gong. Nous recommandons à tous les membres et à tous ceux qui visitent notre site web d'y consacrer 10 minutes par jour.

Lien Youtube avec les exercices : Chen Xiaowang Yifei Gong