1 austauschtreffen

Pour la 3e édition de ce temps de rencontre et d‘entraînement, l‘association CHEN XIAOWANG WORLD TAIJI- QUAN ASSOCIATION SWITZERLAND invite toutes les personnes intéressées par la pratique du Taijiquan sur les bords du lac de Neuchâtel. Cette journée offre l‘opportunité de pratiquer intensivement le Taijiquan Chen, d‘échanger avec des personnes partageant les mêmes idées, de poser des questions et de recevoir des corrections sous la direction experte d‘enseignantes et d‘enseignant certifiés par Maître Chen Xiaowang. Les modules sont accessibles à toute personne intéressée, avec ou sans expérience de la pratique du Taijiquan Nous nous réjouissons d‘ores et déjà d‘une rencontre mutuellement enrichissante !

Inscription en ligne, sous Calendrier.

Présentation du livre: Barbara Lee-Gehring

2019 chen masters

Le livre « Taijiquan Masters and Methods » de Davidine Siaw Voon Sim et David Gaffney est une source d’inspiration incroyablement riche.
Les auteurs, qui pratiquent le Chen Taiji depuis des décennies, ont eu la grande chance d’entretenir des contacts personnels avec différents maîtres et de s’entraîner sous leur conduite, ce qui leur a permis de réaliser des interviews avec eux sur le Taiji et sur leurs méthodes d'entraînement.

C’est ainsi que huit maîtres Taiji de l'ancienne génération s’expriment dans ces pages : ils ont tous encore un pied dans cette époque maintenant révolue lorsque le Taiji n’était pas accessible au grand public et que les maîtres de taiji ne se voyaient pas promus au rang de célébrités: Chen Xiaoxing, Wang Xian, Feng Zhiqiang, Chen Xiaowang, Chen Zhenglei, Chen Yu, Zhu Tiancai et Yu Gongbao.

Ces huit maîtres expliquent ce que le Taiji signifie pour eux, ce qu'il permet de réaliser, comment il est intégré à la culture chinoise, comment on s’entraîne efficacement (...s’entraîner encore et encore, la base et encore la base...). Ils éclairent également différents aspects techniques du Taiji. Les informations réunies dans ce livre sont très précieuses car elles indiquent le chemin juste qu’il faudrait suivre dans le Taiji. Nous pouvons apprendre des erreurs de ces maîtres et des détours par lesquels ils ont dû passer, profiter de leurs connaissances acquises au cours de longues années, et partant améliorer notre niveau en évitant certains pièges. Le chemin du Taiji est sans fin : c'est un processus de travail sur le corps et l'esprit, qui nous permet de grandir en tant que personnes pratiquant le Taiji.

La façon dont le Taiji est exprimé, interprété ou mis en œuvre diffère grandement de maître à maître, de personne à personne.
C’est ainsi que les maîtres éclairent le sujet sous différents angles, chacun à sa manière et avec sa façon de voir.
Le fil conducteur est cependant toujours le même: il s'agit du principe, c’est-à-dire du principe juste, tel qu’il est très clairement défini dans le Taiji, et partant qu'une personne sérieusement intéressée par le Gongfu doit s’entraîner encore et encore pour y parvenir.

Dans la préface du livre on rappelle qu’autrefois les maîtres et les élèves vivaient ensemble pendant des années et que par conséquent la transmission des connaissances se faisait en continu, toujours directement de maître à adepte. De nos jours, personne ne peut passer autant de temps ensemble avec le maître.
Or le monde moderne a aussi ses avantages. Autrefois il aurait été impossible de réunir et résumer une telle somme de connaissances et d’expériences dans un livre tel qu’il est aujourd’hui à notre disposition. C’est pourquoi nous devrions nous en servir sans réserve et mettre son contenu à profit en tant que pratiquants.
Il est passionnant de lire les avis, les points de vue et les méthodes de ces maîtres, et d’apprendre d’eux.

Pour celui ou celle qui pratique le Taiji et qui suit ce chemin, il est très important de bien comprendre la théorie du Taiji. Un livre seul ne suffit pas. Nous avons besoin aussi et surtout de bons professeurs ou maîtres, qui ont une pratique bien plus longue que la nôtre et qui connaissent le chemin, qui nous corrigent et nous guident directement pour que nous soyons à même de mettre en oeuvre les principes correctement.
Il va sans dire qu’il faut nous entraîner et pratiquer sans relâche sur ce chemin, tous les maîtres s’accordent là-dessus. D’ailleurs le livre s’ouvre avec cette citation de Chen Xiaoxing : "Ton plus grand adversaire, c’est toi ».

2019 yingjun

De Anita Wetzel

1. Chen YingJung a fait une avancée remarquable sur son chemin personnel de Taijiquan. Pour les élèves, cela signifie que ses corrections, qui étaient déjà excellentes, sont dorénavant encore meilleures.

2. Les corrections apportées par Maître Chen Yingjun sont compréhensibles et accessibles pour l’élève. Il sort l’élève de sa position pour le remettre en place en faisant en sorte que l’élève puisse suivre et retracer le chemin jusqu’à la position finale correcte. Il va toujours chercher l’élève exactement là où il se trouve. Chen YingJun insiste sur le fait que sa correction ne marque ni la position ou la technique parfaites mais qu’elle est axée sur ce qui est possible pour l’élève. Je dirais que c’est exactement ce qui permet à l’élève d’avancer.

3. Chen YingJun, qui dit pour la première fois cette année-ci qu'il est maintenant un maître, est un compagnon très sociable et drôle qui marque un réel intérêt pour les élèves. Preuve en soit qu’il a souvent repensé et pris en compte les « problèmes » de l’élève lors de la deuxième ou troisième séance d’entraînement déjà et qu’il ajuste les corrections en conséquence.

4. Grâce au fait que ChenYingJun maîtrise couramment l’anglais, la communication avec lui est beaucoup plus facile qu’avec d’autres maîtres.

5. Chen YingJun est le seul maître en Suisse à proposer des entraînements dans les disciplines avancées que sont la Laojia Erlu et la Lance.

Si vous souhaitez vous faire une idée plus précise de l’atelier du 14.09 - 23.09.2019 en Suisse, voici quelques notes personnelles plus détaillées.

Lorsque je suis entré dans la halle de gymnastique de Münchenbuchsee et que j’ai vu Chen YingJun, ma première impression a été : Waouh ! Chen YingJun a changé. Il est plus fort, compact, il paraît plus posé. Cette impression allait d’ailleurs se confirmer sans tarder. Quiconque s’était déjà entraîné précédemment avec Chen YingJun a pu constater immédiatement l’immense avancée qu’il a réalisée dans son propre processus et percevoir le pas qu’il est sur le point de franchir présentement sur son chemin. Son charisme, sa présence – quel changement par rapport à l’année dernière.

L’entraînement était structuré comme d’habitude : un échauffement court, un Standing long ou court, en fonction du désir des élèves, puis la forme, Tui Shou ou Reeling Silk selon le programme. Les corrections dans le Standing se faisaient après quarante minutes en position debout. Dès après la première correction, il était clair pour ceux qui suivaient plusieurs sessions d’entraînement que s’ils avaient le choix entre un Standing court ou long, ils choisiraient toujours le Standing long pour pouvoir bénéficier d’une correction. L’entraînement de Chen YingJun vit de ces corrections individuelles.
Naturellement, c’est à chacun de décider s’il veut se laisser corriger pour améliorer ou non une position ou un déroulement de ses mouvements. Ici aussi Chen YingJun a montré qu’il veillait à ce que chacun prenne son tour. Il arrive souvent que les débutants surtout n’osent pas sortir du rang pour se faire corriger sous le regard tous les autres. Je voudrais juste leur dire et répéter ici que chacun de nous a débuté un jour et que nous avons simplement progressé un brin. On s’entraîne tous, vraiment tous.
Bien sûr, les uns trouvent intéressant de voir comment Chen YingJun apporte ses corrections. Ils s’en inspireront pour leur propre travail d’enseignant ou pour eux-mêmes. D’autres au contraire s’ennuient et préféreraient peut-être refaire une forme. Or ils pourraient très bien aussi entraîner seuls quelques séquences puis s’avancer pour poser une question ou demander une correction.
Ce qui est frappant aussi, c’est que Chen YingJun aborde aujourd’hui de manière beaucoup plus assurée des questions générales concernant le Yin & Yang, le Taijiquan comme un art martial, tout comme des aspects particuliers comme la santé en général ou l’importance de la position des pieds et des hanches. Et ce ne sont là que quelques exemples. Dans ce contexte, je me souviens surtout de cette phrase qui dit que se battre est bon aussi pour la santé. Il ne faut pas réfléchir longtemps pour s’en rendre compte.

Qu’est-ce qui ne m’a pas plu ? Il faut que je réfléchisse plus longuement. Est-ce que j’ai vraiment regretté les cuisses brûlantes ? Ou les répétitions incessantes ? Non, je ne crois pas. Et qu’ai-je entendu de la part de quelques autres ? Certains auraient souhaité une correction lors de la pratique d’une forme et des exercices de Reling Silk malgré les cuisses brûlantes qui en résultent.
Mais soyons honnêtes, chaque maître a son style d’enseignement, que cela nous plaise ou non. Tu peux prendre quelque chose pour toi auprès de chacun d’eux. Et c’est particulièrement vrai chez Chen YingJun grâce à ses corrections. C’est exactement la raison qui devrait pousser les pratiquants de Taiji à participer à ses ateliers. Bien que je doive dire ici pour des motifs purement égoïstes : s’il vous plaît, ne venez pas par centaines sinon, moi, je n’aurai plus assez de ses corrections dont j’ai besoin.

neuchatel austauschtreffen

Nous nous réjouissons de la visite de Maître Chen Yingjun à :

Olten - Neuchâtel - Zurich

Profitez de l'occasion pour vous entraîner avec l'un des plus grands maîtres de Taiji du moment. Sa bonne humeur, ses corrections méticuleuses et sa grande habileté sont motivantes et inspirantes !

neuchatel austauschtreffen

10 mars 2019 à Neuchâtel

Organisée au bord du lac de Neuchâtel par l’association CWTACH, CHEN XIAOWANG WORLD TAIJIQUAN ASSOCIATION SWITZERLAND, cette deuxième rencontre est dédiée à toute personne intéressée. Cette journée offre à nouveau l’opportunité de pratiquer le Taijiquan Chen de manière intensive, sous l’égide et les directives de personnes compétentes (enseignants certifiés par Maître Chen Xiaowang) ainsi que de poser des questions, recevoir des corrections et d’échanger avec d’autres pratiquants. Tous les modules sont accessibles à toute personne intéressée, avec ou sans expérience de la pratique du Taijiquan.

Nous nous réjouissons de vous y rencontrer !

Je m’inscris ici.

PDF télécharger2 CWTACH Entrainement et rencontre 1 2 CWTACH Entrainement et rencontre 2