Cette forme en 19 mouvements, relativement courte et nouvelle est enseignée chez nous plutôt aux débutants. Elle comprend toutefois tous les principes fondamentaux du style Chen classique. Elle est subdivisée en quatre parties et comporte, outre des mouvements de la forme traditionnelle (Laojia), deux mouvements empruntés à Xinjia et deux autres issus de Xiaojia. L'enchaînement de la forme peut être appris relativement rapidement et constitue une bonne entrée dans le style Chen selon les préceptes de Maître Chen Xiaowang. Elle permet également d'acquérir les principes des mouvements et de leurs applications ainsi que les principales techniques en lien avec les postures et la structure corporelle du Taijiquan.

1ère partie

  • 1. yù beì shì (posture de préparation)
  • 2. jīn gāng chū (le gardien de Bouddha sort du temple)
  • 3. lăn zhā yī (attacher le manteau)
  • 4. shàng bù xié xíng (pas en avant et position en oblique)
  • 5. shàng sān bù (3 pas en avant)
  • 6. zuŏ yăn shŏu gōng quán (main posée sur le bras, poing gauche fermé)
  • 7. shuāng tuī shŏu (pousser des 2 mains)

2ème partie

  • 8. dào juăn gōng (pas en arrière, enrouler les bras)
  • 9. shăn tōng bèi (rapide esquive dorsale)
  • 10. yòu yăn shŏu gōng quán (main posée sur le bras, poing droit fermé
  • 11. liù fēng sì bì (sceller 6 fois et fermer 4 fois)

3ème partie

  • 12. yùn shŏu (cercle avec les mains)
  • 13. gāo tàn mă (tendre haut dans la direction du cheval)
  • 14. yòu dèng yí gēn (coup de talon droit)
  • 15. zuŏ dèng yí gēn (coup de talon gauche)

4ème partie

  • 16. yĕ mă fēn zōng - yòu, zuŏ (séparer la crinière du cheval – à droite et à gauche)
  • 17. yù nǚ chuān suō (la femme de jade jette la navette)
  • 18. jīn gāng dăo duì (le gardien de Bouddha écrase avec le pilon)
  • 19. shōu shì (posture finale)